Entre solitude et alliances.

ok

Je voudrais parler aujourd’hui de l’équilibre entre la solitude et les alliances.

Depuis que je chemine sur la route du féminin sacré, la plus grande transformation qui s’est opérée en moi et celle de l’espace laissé à la solitude.

Nous vivons dans une société marquée par les valeurs masculines du yang (celles de l’action sans fin, de la performance et de la mise en lumière de celle -ci). Le système économique qui régit le rythme de nos vies est aussi caractéristique de ces valeurs, nous poussant à toujours plus de productivité, de contacts, faire faire faire pour vivre ou survivre, faire pour ne pas penser, faire en étant dans le monde et avec le monde. Rares sont ceux qui ne se voient pas envahir par la tristesse ou l’angoisse lorsque la pause et la solitude s’imposent. Et pourtant…

C’est dans la solitude et son silence que se manifestent les demandes de l’âme. C’est dans cette confrontation du soi au soi qu’émergent les manques, les peurs, les doutes. C’est aussi au cœur de ce temps suspendu et clos que naissent les réponses et les réajustements.

La solitude nous permet de sortir des échanges et mouvements stériles destinés à meubler le temps.  Elle nous amène à prendre conscience de l’infini qui réside à l’intérieur de nous-même et de toutes les possibilités qu’il offre. Elle nous apprend à nous défaire de la dépendance affective, à nous re-responsabiliser face à nos insatisfactions et nos frustrations pour mieux nous en libérer.

Accueillir la solitude nous enseigne comment dire non et oui à la fois. Non aux sollicitations auxquelles nous ne sommes pas en mesure de répondre ou auxquelles nous ne souhaitons plus répondre, non aux obligations que nous nous fixons pour plaire, séduire et nous sentir aimé(e)s et accepté(es).

En même temps la solitude nous pousse à dire oui, elle nous pousse à faire des choix puis à tisser et réaffirmer le lien avec ce qui nous nourrit, à impulser de l’énergie dans ce qui fait véritablement sens et ce qui nous fait grandir, nous seuls.

Accueillir la solitude c’est commettre un acte d’amour et de respect envers soi-même. C’est nager avec grâce dans les profondeurs du yin, du ressenti, du caché, du sombre, c’est embrasser la gestation et l’éclosion secrète.

Toutefois l’amour envers soi n’est pas suffisant. S’il est avéré que l’homme est un animal social s’est bien parce que nous sommes reliés aux autres et la solitude me semble n’avoir de signification que dans la mesure où elle vient nous alimenter pour partager. Vient alors le temps des alliances. Parce que ce qui n’est pas offert pourri et se meurt, parce que nous ne sommes pas autosuffisants et parce que les autres aussi nous enseignent, nous font évoluer.  Parce qu’à plusieurs nous sommes plus forts.

Il est alors primordial de se questionner sur le type d’alliances que nous établissons et avec qui, sur le type de lieux que nous fréquentons et pourquoi, sur le type d’actions que nous exposons, co-créons et dans quel but.

Dans la ronde incessante de la vie j’ai compris l’importance de l’équilibre, doux mélange de soi et des autres, se nourrir du monde extérieur, digérer, nourrir son moi intérieur, mettre bas, offrir, recevoir et puis recommencer.

Et vous ? ou vous situez vous dans la bascule entre vous-même et les autres ?

Si la solitude vous effraie, pourquoi ? Si la solitude vous enferme, pourquoi ?

Si le monde extérieur vous dévore pourquoi ?

Lune décroissante, bilan, purification…

Lia Antonelli Cerqueira

 

 Par respect pour mon travail, merci de citer la source de celui-ci si vous le partagez.

©Liaantonellicerqueira-2019

©Mamaluareiki-2019

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s