Noël ou la naissance du soleil

sun

Ça y’est nous y sommes.

Pour les païen(ne)s (de plus en plus nombreux) le jour de fête était le 21, pour les chrétien(ne)s, les athé(e)s ou les adeptes d’autres confessions vivant dans une société imprégnée de culture chrétienne c’est ce soir à minuit.  Non je ne parle pas de l’arrivée du père noël mais de la naissance du Christ, ou plutôt de la naissance du soleil.

Depuis 3 jours les journées s’allongent, nous rentrons dans l’hiver (bien qu’à cause du réchauffement climatique nous semblons être au printemps ici dans le sud).

Je n’entrerais pas ici dans un plaidoyer contre le consumérisme capitaliste et la question de la possible hypocrisie de ce moment de retrouvailles pas toujours souhaité. Je désire seulement me concentrer sur cette préparation au retour du soleil stratégiquement combinée à la fin de notre année calendaire.

En novembre nous avons célébré nos ancêtres, seul moment officiel de l’année qui nous permet de revenir à la conscience de nos origines, maintenant c’est l’heure de la famille. La fin d’année est donc constituée de fêtes marquant le retour au soi et au clan.

Parce que la nature s’endort et que face à son hostilité antérieure le regroupement était nécessaire. Parce que ce basculement de l’extérieur à l’intérieur implique une division et un partage de l’espace et des denrées.  Parce qu’à plusieurs on a moins froid. Parce que on est au stade du bilan de ces douze derniers mois et que, d’accord ou pas, la mise en commun nous amène à parler de nous et des autres, à exposer partiellement oú nous en sommes. Moment joyeux ou désagréable que celui des familles qui se retrouvent, famille de sang, famille de cœur, famille fracturée, décomposée ou recomposée.

Dans tous les cas ce rite de clôture nous permet de penser ; à ce que l’on partage de nous ou pas, à ceux qui nous entourent ou pas, à ceux  qui sont proches du départ, à ceux que l’on souhaiterait voir présents mais qui ne pourront plus jamais l’être (du moins sur le plan physique), à ceux qui viennent d’arriver ou qui sont, peut-être, déjà en chemin pour la vie et aussi à ceux que nous ferions mieux de ne plus voir.

La figure christique à ceci d’intéressant ; elle n’a de sens que dans son lien aux autres.  Au final qui était Jésus sinon un immense humaniste ? Ce n’est d’ailleurs pas par hasard si les dons, les aumônes, les propagandes de charité, et tous les discours sur la solidarité explosent à cette période.

Le retour du soleil et notre construction sociétale nous oblige à tourner notre regard vers les autres (tous les autres) en cette période de l’année. Ne saurais-je vous inviter à cultiver et garder cette conscience au long des 52 semaines à venir ?

Arcane paternelle, le soleil symbolise la protection et le retour de la vie par la lumière et la chaleur. Attention celle-ci doit être progressive en accord avec le temps de la nature et non pas artificielle au risque de nous brûler.  Il nous convie à observer sincèrement (et en prenant notre temps) notre monde interne et le monde environnant et à redéfinir notre juste place en leurs seins.

En cette période hivernale de nativité ou la Grande Déesse accouche du Dieu Soleil et ou Marie accouche de Jésus j’ai envie de demander à mes consœurs et vous ou êtes-vous dans votre processus de transmutation ?  Qu’est-ce que vous auriez gardé caché bien au fond de vous sous votre couette que le rapport aux autres vient rallumer ? Que pouvez-vous humainement offrir ?  Qu’est-il opportun d’enterrer dans le givre du sol afin que cela fonde à tout jamais au printemps ? De quoi sera faite votre re-naissance ?

 

Sur ces mots, joyeuses fêtes à tous et toutes.

 

Lia Antonelli Cerqueira

 

 Par respect pour mon travail, merci de citer la source de celui-ci si vous le partagez.

©Liaantonellicerqueira-2019

©Mamaluareiki-2019

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s