Equinoxes et tri

Les équinoxes sont la manifestation cosmique de la transition.

Ils sont synonymes d’équilibre, de passages . Les célébrer c’est faire basculer, s’éloigner de, aller vers. 

Comme l’implique les lois physiques de la matérialité ( et aussi du consumérisme ) nous vivons entourés d’objets, plus ou moins essentiels, qui reflètent notre identité et notre univers personnel.   

Ceux qui s’intéressent à  la circulation de l’énergie savent à quel point les objets se chargent et connaissent l’importance de la purification et du vide pour attirer le renouveau . 

C’est pourquoi à l’approche de l’équinoxe d’automne et pour vous y préparer au mieux je vous invite à plonger au coeur de vos possessions.

Chacune aura sa manière de faire,  peut être point par point, étape par étape, avec application et concentration. Pour ma part, en bonne bordélique qui se respecte j’aime basculer mes tiroirs placards, et étagères,  faire des piles de choses sur le sol et passer quelque temps immergée dans le chaos de ces morceaux de moi même avant de me lancer dans le grand tri semestriel. 

Et là ça commence … 

Qu’est ce qui ne parle plus à la femme que vous êtes devenue ces derniers mois ? Qu’est ce qui vous rattache matériellement à cet ancien vous ( béni soit-il car il vous a permis d’arriver ou vous êtes aujourd’hui mais n’a plus de place dans votre progression) ? 

Qu’est ce qui manque à ce nouveau vous qui toque à la porte ? Qu’est ce qui vous permettrait de vous sentir davantage incarnée, en accord avec vos sentiments, désirs et projections ? Car parfois certains objets font la différence de par la valeur symbolique qu’on leur accorde et de ce fait le pouvoir qu’ils nous confèrent. 

Ici la question n’est surtout pas de racheter ou remplacer tout ce dont vous vous serez débarrassée mais bien d’identifier et de sélectionner ce qui va vous soutenir pour accomplir la traversée du pont automnal jusqu’a la rive opposée, celle du nid hivernal du phénix.  

Tout peut être rituel, source d’inspiration et de sens à partir du moment ou nous l’interprétons et le sacralisons alors, sous la lumière déclinante du soleil : déversez et lavez, aérez et donnez, rendez à la terre, brûlez, purifiez  et accueillez en entonnant le chant de la transformation.  

Lia  Antonelli Cerqueira

©Liaantonellicerqueira-2020 ©Mamaluareiki-2020

Ce texte est soumis au code de la propriété intellectuelle
articles L-111-1 et L 121 – 1